La Danse Libre

IMG_3536Inspirée de mouvements observés dans la nature (la vague, l’envol de l’oiseau, le vent dans les arbres…), la Danse Libre invite à reprendre ces images. Elle les « traduit », les transforme en mouvements dansés avec des repères corporels, spatiaux et musicaux très précis. La Danse Libre veille à respecter les « lois universelles du mouvement naturel » –  c’est-à-dire des mouvements harmonieux corporellement.

En se dégageant des codes actuels (des danses classique, moderne mais également des images que nous renvoient les publicités…), nous cherchons le mouvement en harmonie avec notre corps : « le mouvement naturel ».

Des mouvements de base riches en images, sens ou intention sont proposés pendant les cours. « Ne faites aucun mouvement qui ne soit porté par une intention ». (Malkovsky) Le danseur cherche à trouver le chemin le plus simple, le plus direct, le plus sincère (le lien avec l’émotion est important) et le plus économe pour arriver à ce geste. C’est un travail, subtil, de longue durée qui invite à une réelle exploration intérieure.

DSC_0332


Cette danse est une invitation à se donner un temps d’écoute de son corps: sentir, explorer, se détendre, se relier à soi, aux autres… Elle se fait dans LA CONSCIENCE DU MOUVEMENT. 


Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la Danse Libre ne consiste pas à faire ce que l’on veut, quand on veut…

A. GARBY : « On est étonné quand on arrive là, parce que c’est précis, on a des critères vraiment rigoureux, c’est structuré avec précisions… Alors où est la liberté ?

C’est dans le sens de Libération d’énergie et la libération d’énergie passe par une structure exacte et rigoureuse. (…) La libération d’énergie passe par des moments d’immobilité quand on est dans la verticalité. »

En observant le monde vivant, en en dégageant les mouvements naturels et en les dansant, tout le corps se réinscrit dans une nouvelle dynamique et permet à l’énergie de circuler de nouveau plus librement et à l’onde musicale le traverser.


La Danse Libre permet un réel travail psychocorporel qui amène à une prise de conscience de soi (physique mais également psychologique : on se reconnecte à ses sensations, ses émotions, aux autres…). Cela peut permettre d’établir ou rétablir un équilibre global en dépassant certains blocages.

Tout en douceur (dans un grand respect de soi : le mouvement fait en conscience ne va jamais à l’encontre de l’anatomie), c’est une certaine mobilité et fluidité corporelle que nous pouvons retrouver, un bien-être / mieux-être, une détente….P1030825


La danse libre peut se rapprocher d’autres pratiques telles que le yoga, le tai chi ou encore la méditation. C’est une pratique centrée sur l’être intérieur, l’équilibre intérieur, le moment présent, le lâcher prise… A. GARBY explique : « Là, ce que je propose, c’est une danse qui va développer l’Etre et non le paraître. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s